[CRITIQUE] Ça

513263.jpg

Réalisé par: Andrés Muschietti

Avec: Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher…

Durée: 2h15

Genre: Horreur/Thriller

Date de sortie cinéma: 20 Septembre 2017

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis

À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »…
Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu’un petit garçon poursuivant son bateau en papier s’est retrouvé face-à-face avec le Clown Grippe-Sou …

Ça-2017-2.jpg

Critique

Après avoir traumatisé des générations d’enfants avec l’adaptation de 1990, le clown de Stephen king dépoussière ses pompons dans cette version d’Andrés Muschietti (Mama) amenant avec lui son lot de cauchemars flambants neufs.

Contrairement à son prédécesseur, Muschietti fait le choix de centrer ce premier volet uniquement sur l’enfance du club des ratés tandis que la deuxième partie « adulte » sortira en 2019.

Choix judicieux autant qu’audacieux puisque cela va permettre de se coller d’avantage à l’œuvre du king. Et bon sang quel plaisir de voir enfin toute l’émotion et la terreur sortir des pages pour se coller à la pellicule ! En effet, malgré quelques changements dans certains détails ce premier opus respecte à la lettre les différentes ambiances infusées par l’intrigue. Humour, angoisse ou frissons, ce Stand by me horrifique nous embarque dans son train fantôme qui sent bon la nostalgie et les amitiés d’autrefois.

265128.jpg

Dans cette adaptation, les adultes délivrent leur noirceur perverse ou étouffante tandis que les enfants brillent par leur maturité et leur humanité. Et au milieu de tout ce petit monde se dresse le démon à abattre: ça. Entité millénaire prenant l’apparence d’un clown pour attirer ses jeunes proies dans sa toile flottante.

S’il est vrai que Tim Curry avait porté ce personnage dans les classiques des monstres du cinéma, on ne peut tout de même que s’incliner devant Bill Skarsgård imprégné jusqu’à la moelle. Ce nouveau Pennywise est tout simplement celui qu’on attendait tant au niveau du maquillage que de son regard qui vous promet l’enfer mâtiné de pop corn.

Chaque apparition nous enfonce alors un peu plus dans notre siège, des restes de terreurs enfantines ? Non, une véritable déferlante de cauchemars qu’on aurait préféré oublier en même temps que nos photos de classe.

Cette adaptation est donc vous l’aurez compris un petit bijou et pour moi le meilleur film d’horreur de 2017. Une longue attente qui aura valu le coup, et des larmes versées pour ma part à l’arrivée du générique (et oui je suis sensible). Car cette version  de Muschietti c’est aussi un peu ça: mourir de terreur et ressusciter de rire la minute d’après mais toujours avec délice. Le king peut être fier, son clown peut revenir nous hanter il y aura toujours des cauchemars disponibles. 

Votre dévoué Freddy

Note:

note 5

 

 

 

513263.jpg

5 réponses à “[CRITIQUE] Ça

  1. Je salue le travail et je pense aussi que c’est un excellent film, sinon le meilleur du genre depuis un moment mais… Je suis restée sur ma faim. J’aurais aimé quelque chose de plus noir, de moins tout public. J’aurais préféré un Rob Zombie aux manettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s