[CRITIQUE] I wish – Faites un vœu

012529.jpg

Réalisé par: John R.Leonetti

Avec: Joey King, Ryan Philippe…

Durée: 1h30

Genre: Horreur/Thriller

Date de sortie cinéma: 26 Juillet 2017

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis

Pas facile de survivre à l’enfer du lycée, Claire Shannon et ses copines en savent quelque chose. Du coup, quand son père lui offre une ancienne boîte à musique dont les inscriptions promettent d’exaucer tous ses vœux, Claire tente sa chance. Et ça marche ! Argent, popularité, petit ami, tout semble parfait. Mais le rêve a un prix : au fur et à mesure de ses souhaits, des personnes de son entourage meurent dans des conditions particulièrement atroces. Claire le sait : elle doit se débarrasser de la boîte pour sauver sa vie et celle de ses proches avant de faire le voeu de trop.

live-special-quot-i-wish-faites-un-voeu-quot.jpg

Critique

Dans le monde du cinéma, lorsque l’on fait un vœu il se termine souvent dans un bain de sang (Wishmaster…). John R.Leonetti lui préfère juste faire trempette en nous proposant un film d’horreur light digne d’une série B pour adolescent.

Leonetti montre à nouveau son grand défaut: la retenue. Alors que les mises à mort auraient pu être aussi vicieuses et intelligentes qu’un Destination Finale, le réalisateur préfère cacher son mécanisme de mort nous épargnant le plaisir de voir de l’hémoglobine ou de ressentir une quelconque angoisse.

Ni humour noire, ni terreur franche, I wish tâtonne, se cherche une identité qu’il déconstruit dans cette ambiance 1er degré pas forcément en adéquation avec sa mise en scène.

I-WISH-Faites-un-voeu-le-film-le-plus-terrifiant-de-lété-2017-grande.jpg

Plaisir boudé, il ne reste plus que les bon vieux clichés et la niaiserie d’une adolescente qui ne cherche que la popularité même au prix de quelques morts. Là encore, Leonetti passe à côté de ce qui aurait pu être une critique acide de cette société virtuelle où voguent nos adolescents.

Une attitude à côté de la plaque malmenée par une Joey King au talent aussi absent qu’énervant.

Ne reste qu’un thriller horrifique basique, suffisamment rythmé pour éviter l’ennui mais trop peu alléchant pour nous faire décoller du siège. Reste sa fin moins conventionnelle qui dans un élan de lucidité horrifique rattrape un peu le potentiel gâché de cette boîte loin d’être diabolique.

Avec I wish- Faites un vœu, John R.Leonetti confirme qu’il n’est pas fait pour faire frissonner. Morts prévisibles, timides et basiques cette série B s’oubliera vite laissant notre envie se diriger vers la saga plus coriace de Destination Finale. Pour un peu on aurait qu’un seul vœu: celui d’être passé à côté.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 1,5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s