[CRITIQUE] Us

US-poster

Réalisé par : Jordan Peele

Avec : Lupita Nyong’o, Winston Duke, Elisabeth Moss

Durée : 1h56

Genre : Thriller/Horreur

Date de sortie : 20 Mars 2019 au cinéma

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis :

De retour dans sa maison d’enfance, à Santa Cruz sur la côte Californienne, Adelaïde Wilson a décidé de passer des vacances de rêves avec son mari Gabe et leurs deux enfants : Zora et Jason. Un traumatisme aussi mystérieux qu’irrésolu refait surface suite à une série d’étranges coïncidences qui déclenchent la paranoïa de cette mère de famille de plus en plus persuadée qu’un terrible malheur va s’abattre sur ceux qu’elle aime. Après une journée tendue à la plage avec leurs amis les Tyler, les Wilson rentrent enfin à la maison où ils découvrent quatre personnes se tenant la main dans leur allée. Ils vont alors affronter le plus terrifiant et inattendu des adversaires : leurs propres doubles.

us_film.jpg

Critique :

Après le savoureux Get Out, Jordan Peele persévère dans la mise en scène horrifique intelligente et diablement machiavélique.

Des premières minutes d’Us se retient une ambiance emprunte de mystère semant ici et là de subtiles indices.  Qu’ils soit bibliques, cinématographiques ou tout simplement fondus dans le décor, il vous faudra ouvrir l’œil et le bon si vous voulez en percer le mystère rapidement. Et croyez-moi ce n’est pas évident !

Malheureusement, les bases posées par l’introduction et sa glaçante bande son se noient vite dans le slasher classique mâtiné d’un home invasion assez prévisible. Oui mais voilà, Jordan Peele est un petit farceur et son nouveau film, bien plus complexe et ingénieux que ce classicisme ne le laisse supposer.

Ainsi, les 20 dernières minutes nous emporte dans un twist final au tempo ravageur. La scène de danse classique se superpose au combat pour la survie nous offrant un sublime et viscéral effet visuel.

jordanpeele-us-boys-room-light-700x319

Contrairement à Get Out, Us se dévoile totalement peut-être un peu trop dans ce monologue final qui aurait peut-être du s’accrocher uniquement aux images. Mais projo test oblige, les explications seront de rigueur ce qui, il faut l’avouer, enlève un peu de charme à la découverte.

Malgré le casting impeccable, on pourra reprocher le cliché du père passablement énervant qui casse souvent l’effet de certaines scènes. Un choix que l’on comprend par la suite mais qui pourrait en irriter plus d’un, moi y compris. Pour le reste, Lupita Nyong’o fait le job correctement et sans fioritures tandis que Elisabeth Moss (The Handmaid’s tale) se réjouit de ne pas porter sa robe rouge (ou peut-être pas…)

Je ne pourrais pas en dire plus car pour parler d’Us il serait nécessaire de spoiler et je n’en ai pas envie. Je préfère vous laisser mijoter dans ce plat concocté par un réalisateur qui n’a décidément pas fini de nous surprendre.  Alors laissez-vous cuisiner et savourez !

Un cran en dessous de Get Out, Us n’en est pas moins une réussite qui parvient à manipuler nos nerfs entre horreur et thriller. Un mélange des genres qui atteint son apogée avec un twist qu’on avait pas forcément vu venir. Jordan Peele confirme son statut de réalisateur à suivre et à moins que son double ne prenne le relais, on a hâte de voir la suite !

Votre dévoué Freddy

Note :

note 3,5

Une réponse à “[CRITIQUE] Us

  1. Je suis en tout point d’accord avec toi, j’ai été complètement surprise par la fin, qui explique quand même pas mal de choses, n’en déplaise à ceux qui l’on trouvé incohérent !

Répondre à auroreinparis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s