Die Hard 5: belle journée pour mourir

affiche-die-hard-5-908x1210

Réalisé par: John Moore

Avec: Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch

Durée: 1h36

Genre: Action

Date de sortie cinéma: 20 février 2013

Speech

Bruce Willis est de retour dans son rôle le plus mythique : John McClane, le « vrai héros » par excellence, qui a le talent et la trempe de celui qui résiste jusqu’au bout.
Cette fois-ci, le flic qui ne fait pas dans la demi-mesure, est vraiment au mauvais endroit au mauvais moment après s’être rendu à Moscou pour aider son fils Jack, qu’il avait perdu de vue. Ce qu’il ignore, c’est que Jack est en réalité un agent hautement qualifié de la CIA en mission pour empêcher un vol d’armes nucléaires. Avec la mafia russe à leur poursuite et la menace d’une guerre imminente, les deux McClane vont découvrir que leurs méthodes radicalement différentes vont aussi faire d’eux des héros que rien ne peut arrêter.

die-hard-5-photos

Critique

Après le navet du 4 ème , ce 5 ème opus annoncé comme prometteur enterre définitivement la saga dans la médiocrité. On y retrouve donc notre bon vieux McClane qui a bien pris de l’âge mais pas plus de cheveux (facile je sais…). En père inquiet, le flic le plus cool du cinéma va rejoindre son fiston jugé pour meurtre en Russie mais McClane va se retrouver comme toujours dans une situation qui le dépasse.

Si la joie de revoir enfin notre héros sur grand écran se fait ressentir, la suite du film nous coupe directement dans notre élan. A la clé un scénario bidon qui ne mène à rien, un méchant avec un charisme à la marion cotillard dans batman (facile aussi je sais…) et des répliques répétitives agaçantes. Non parce qu’il faudrait dire aux scénaristes que les meilleures blagues sont toujours les plus courtes. Donc quand John répète inlassablement « je suis en vacances » ben au bout de la 2ème fois on a beaux être Paris Hilton on a compris où il voulait en venir.

Et c’est bien là le gros défaut de ce 5ème volet:  un John McClane vieux, fatigué, absent comme si Bruce Willis lui-même n’était pas impliqué dans le projet. La star de cet opus serait plutôt le fiston qui s’en tire assez bien en digne héritier du clan McClane mais son personnage éclipse totalement celui sensé être le héros de l’histoire.

dh5-trailer

Alors oui on sent que le réalisateur a voulu jouer sur la nostalgie peut-être à la manière de The Expendables en nous présentant les travers d’un homme poursuivi par son ancienne gloire mais n’est pas Stallone qui veut et au film d’être complètement raté.

Au final, on a l’impression d’assister à un téléfilm du dimanche qui aurait tout aussi bien pu passer directement en DVD. Enfin en même temps quand on a vu le résultat de Max Payne, on se demande si le réalisateur se cultive un peu sur la chose avant de faire son film…

Bref vous l’aurez compris Die Hard 5 est une grosse déception pour les fans de la saga qui attendaient avec impatience le retour de leur héros. Une ode à la nostalgie qui tourne en dérision avec de l’action lassante et des répliques qui tournent en boucle. John McClane s’éclipse pour faire place à sa progéniture mais nous ce qu’on veut vraiment c’est l’original avec l’humour, le charisme et un « Yippee-ki-yay motherfucker » qui envoie du lourd ! En tout les cas pour celui-là faites comme les cheveux de Bruce Willis, fuyez !

A noter qu’un 6ème Die Hard est en préparation, non je ne dirais rien…ARGHHHHHHHH

Votre dévoué Freddy

Note: 5/10

4 réponses à “Die Hard 5: belle journée pour mourir

  1. Bon, moi j’aime bruce willis. Moi je suis une fille et je me dis « oh ça sera quand même un bon moment ». Quel bon moment ??? J’aurais mieux fait d’aller voir une connerie type « vive la france », j’aurais peut-être au moins rigolé 2/3 fois.
    La blague ce film monté juste pour refaire un peu de pognon : la caméra qui tremble au début à nous en donner le tournis, les incohérences, les blagues ratées de Willis genre le camion qui passe devant lui et lui « ben alors !!! ».
    On passe aussi comme vous dites sur le fait qu’il est en vacances, en effet ça peut être drôle la première fois mais après on se demande bien quel est le crétin d’auteur de ce navet. Bref, j’ai pas aimé et je suis déçue 🙂 (sans blague)

    • Content de voir que nous partageons le même avis ! j’avais oublié la caméra qui donne la nausée non vraiment très mauvais film en espérant que le 6 relèvera le niveau mais il en faudra bcp ! Et le charme du fiston vous avez aimé ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s