La maison au bout de la rue

La-maison-au-bout-de-la-rue-DVD

Réalisé par: Mark Tonderai

Avec: Jennifer Lawrence, Max Thieriot, Elisabeth Shue

Durée: 1h41

Genre: Epouvante/thriller

Date de sortie DVD: 20 février 2013

Interdit aux moins de 12 ans

Speech

Elissa et sa mère s’installent dans une nouvelle ville et apprennent vite que la maison voisine de la leur a été le théâtre d’un massacre. En effet, une jeune fille y a assassiné ses parents. Quand Elissa devient amie avec le fils qui a survécu au drame, elle comprend que l’histoire est loin d’être terminée.

la-maison-au-bout-de-la-rue-house-at-the-end-of-the-street-21-11-2012-8-g

Critique

Le film n’ayant été distribué que dans une seule salle de cinéma sur Paris, je m’attendais à une catastrophe, et bien loin de là ! Bon ok ce petit thriller ne casse pas non plus des briques, mais on se laisse finalement embarquer dans cette intrigue au final bien ficelé et intelligent.

Mais avant de passer par une fin originale, il faudra compter sur un manque cruel de rythme, ainsi le défaut principal du film c’est qu’il nécessite d’attendre au moins une bonne heure pour voir enfin un peu d’action.

Sans dévoiler le scénario, je peux vous dire qu’il est intéressant dans le sens où toutes mes hypothèses quant au tueur on été balayées. On essaye tant bien que mal de trouver le fin mot de l’histoire mais on y parvient qu’à la toute dernière scène. Le suspense est donc bien présent et la dernière demi-heure vaut le coup d’oeil.

maison au bout de la rue

Un thriller psychologique rondement mené qui souffre cependant de quelques défauts typiques de la parfaite série b du dimanche. A cela s’ajoute des acteurs plutôt bons et une Jennifer Lawrence blonde loin d’être agaçante, son personnage captant assez vite le pourquoi du comment, ce qui nous empêche de crier derrière l’écran le fameux « mais non derrière toi espèce d’écervelée ! ». Hum enfin c’est ce que je dis souvent…

La maison au bout de la rue est donc loin d’être une grosse déception. Un petit thriller d’adolescent correct qui remplit son quota de rebondissements sans en faire des tonnes. On apprécie l’originalité du scénario qui sort des sentiers battus et l’art de brouiller les pistes jusqu’au dénouement. Pour le reste, ce film ne marquera pas non plus les esprits mais offre à Jennifer Lawrence l’occasion de sortir de la saga Hunger games et de nous montrer son expression horrifiée (plus ou moins réussie).

Votre dévoué Freddy

Note: 6,5/10

5 réponses à “La maison au bout de la rue

  1. Comme souvent cette critique est bien écrite et argumentée, ce qui me donnera (encore) une bonne raison de passer mes soirées devant la tv au coin du feu (ah mince non ça, j’ai pas…)

  2. Je le regarderai à l’occasion, merci de ne pas avoir spoiler la fin et d’avoir mis la bande annonce en vost ( moi et les voix françaises on est un peu fâchés!)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s