Jack Reacher

Jack-Reacher

Réalisé par: Christopher McQuarrie

Avec: Tom Cruise, Rosamund Pike, Robert Duvall

Durée: 2h11

Genre: Policier/thriller/Action

Date de sortie cinéma: 26 Décembre 2012

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Speech:

Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. » 
Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret.

ca.0906.jack.reacher.

Critique:

Adapté du roman One shot de Lee Child, la bande annonce de Jack Reacher ne laissait rien présager pour ce qui allait suivre. Si on pouvait penser à un film croisé entre un James bond et un énième Mission Impossible,  l’ouverture va changer cette perspective.  Ainsi la toute première scène où un sniper se met en position pour tranquillement tirer sur ses victimes le tout avec une absence de musique va apporter une touche de brutalité rendant la scène bien pesante ce qui d’ailleurs donnera le ton pour la suite quasi inerte musicalement.

Avec l’arrivé de Jack Reacher, tout va s’enchainer dans un mélange de complot et de craquages d’os plus ou moins bruyants. On suit cette enquête avec toujours une longueur d’avance grâce aux talents d’investigateur quasi mystique ce Reacher. Si on reste dubitatif face à trop d’évidence de la part de cet ex-militaire, le contraste entre la sobriété de la réalisation et le bagout de Tom cruise surprend agréablement.

Jack-Reacher

Ainsi le personnage flirte dangereusement avec l’agent 007 par sa manière de rester zen et classe, le sourire aux lèvres même lors des combats. Son humour second degré et noire allège le film des conventions du thriller pour nous amener à sourire tout au long même lors des scènes dites de tension. Un contraste qui aurait pu être à double tranchant mais qui fonctionne ici à merveille avec la brutalité du personnage.

Car c’est ce qu’on aime chez Jack Reacher : il ne fait pas dans la dentelle. Loin de se s’appesantir des valeurs morales ou de la justice : Jack fait ce qui doit être fait mais il le fait bien. Les scènes de combats sont ainsi au plus près de ce qu’on pourrait voir en vraies même si on prédit rapidement le triomphe du gentil enquêteur.

En ce qui concerne l’intrigue, même si on voit venir l’aboutissement de la chose, on se laisse quand même convaincre et on joue facilement l’étonné face à la trahison prévisible. Suspense aboutie, action mené tambours battant avec une scène de course poursuite en voiture qui vaut le détour, Jack Reacher est un vrai régal pour les yeux et les méninges.

Jack-Reacher

L’apothéose, on la trouvera dans le final qui transpire la nostalgie des films d’action des années 90, où, lors d’une pluie torrentielle, Jack va finir le travail au couteau s’il vous plait le tout avec classe et violence.

Tom Cruise nous prouve encore une fois qu’il est loin de prendre sa retraite, loin du personnage du roman il nous livre une prestation parfaite et crédible jouant de son sourire ultra bright pour mieux cacher ses atouts de combat et de déduction. Si la carrure de l’acteur pourrait nous faire douter de son potentiel, son humour acéré fera le reste pour nous convaincre.

Dommage cependant que les personnages secondaires soient aussi lisses notamment celui de Rosamund  Pike qui campe une avocate un peu larguée qu’on oubliera rapidement. Le personnage du méchant est assez classique malgré une scène grinçante où il laisse le choix à sa victime, choix qu’il a du lui-même faire pour survivre en temps de guerre: manger un de ses propres doigts ou mourir d’une balle, je vous laisse deviner ce que le pauvre homme va choisir…

Jack Reacher est donc un film nostalgique bourré de références qui sait se faire apprécier par un rythme soutenu et un personnage haut en couleur. Si l’intrigue reste basique, l’emballage autour rend le film divertissant et jouissif marqué par un Tom Cruise charismatique au meilleur de sa forme Une perle du cinéma d’action à voir absolument !

Votre dévoué Freddy

Note: 7/10

Une réponse à “Jack Reacher

  1. Le film est plutôt pas mal dans l’ensemble même si j’ai trouvé que le début du long métrage est un peu lourd.

Répondre à Leo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s