Space Time: l’ultime odyssee

Réalisé par: William Eubank

Avec: Gunner Wright, Bradley Horne

Durée: 1h24

Date de sortie dvd: 6 novembre 2012

Genre: SF/fantastique

Speech:

Lee Miller, astronaute à bord de la Station Spatiale Internationale, perd tout contact avec la terre. Plus le temps passe, plus ses ressources diminuent et plus Lee lutte pour ne pas sombrer dans la folie. Une lueur d’espoir se présente lorsqu’il trouve un journal à bord qui va lui permettre de voyager à travers le temps jusqu’en 1864 en pleine Guerre de Sécession. A travers les récits du soldat Briggs, Lee a accès à une découverte extraordinaire et se rend compte que malgré les cent ans qui les séparent, leur destin est lié… Entre expérience galactique et voyage dans le temps, Lee survivra-t-il à cette odyssée dans l’espace ? Que feriez-vous si vous aviez perdu tout contact avec le monde extérieur ?

Critique:

Space time se présente comme un ovni dans le paysage SF.  Se traçant directement dans la lignée narrative de 2001 odyssée de l’espace, le film nous plonge dans un univers fantasmagorique subliminé par une photographie maitrisée.

Le réalisateur nous fait partager l’ennui de son personnage principal. Une lutte acharnée où Miller devra affronter sa  folie, en proie à ses propres démons il s’inventera son refuge mental tout en essayant de garder le contrôle sur la réalité. L’idée de départ est interessante mais malheureusement à force de vouloir trop nous faire vivre ce voyage pathologique le temps nous semble aussi long que dans l’espace. bercé par beaucoup de lenteur et de plans où l’action est quasi nulle. Seul le jeu de Gunner Wright ( Miller) nous tient à notre fauteuil ainsi qu’un sentiment de curiosité de continuer ce voyage pour en voir la finalité.

Le film se termine par un denouement sibyllin et mysterieux, pour tout dire j’en cherche encore la signification. Une narration trop philosophique, difficile à comprendre qui empêche le film d’être porté au rang de chef d’oeuvre. Dernier bémol, la connection entre les 2 époques reste incomprise, difficile encore de trouver le lien si ce n’est peut-être la nécessité pour l’homme d’aimer sous peine de s’autodétruire (rigolez pas ça m’a pris la nuit hein :p).

Space Time est donc une petite curiosité qui, tout en étant ennuyeuse par moments reste captivante. Le tout souligné par une bande sonore accrocheuse. A voir surtout pour les habitués du genre, pour les autres admirez le paysage ça vaut le coup d’oeil.

Votre dévoué Freddy

Note: 5,5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s