Rec 3

Réalisé par paco Plaza

Avec: Leticia Dolera, Diego Martin…

Durée: 1h20

Sortie: 4 avril 2012

Genre: horreur

Interdit aux moins de 12 ans

Speech: (source Allo ciné)

C’est le plus beau jour de leur vie : Koldo et Clara se marient ! Entourés de leur famille et de tous leurs amis, ils célèbrent l’événement dans une somptueuse propriété à la campagne. Mais tandis que la soirée bat son plein, certains invités commencent à montrer les signes d’une étrange maladie. En quelques instants, une terrifiante vague de violence s’abat sur la fête et le rêve vire au cauchemar… Séparés au milieu de ce chaos, les mariés se lancent alors, au péril de leur vie, dans une quête désespérée pour se retrouver…

Critique:

Si le premier REC avait révolutionné (plus ou moins) le genre en donnant le premier rôle à une caméra embarquée, repris après par de nombreux films (diary of the dead, chronicle..), ce troisième opus marque la cassure avec la saga. L’originalité de celui-ci ? Commencer par une  caméra à la main virevoltante  (j’en ai encore des nausées) pour au bout de quelques minutes revenir à la bonne vieille scène filmée à la 3ème personne (ouf !). Et c’est là que commence véritablement l’histoire.

L’histoire parlons en, cette suite s’appelle genesis (prononcez rrrrrenesis ben oui c’est espagnol hein) , c’est donc les origines du virus qui doivent nous êtres dévoilés. Alors oui on retrouve des éléments pour la suite mais si je devais critiquer ce film (ça tombe bien je le fais niark) je diraient qu’ ils passent vraiment au second plan, ce qui est bien dommage. Pour ceux qui se souviennent du début, on suit ici le virus propagé par le vétérinaire qui s’était fait mordre par le chien (ben quoi j’ai pas spoilé nan nan)

Pour résumé, REC3 c’est comme un plaisir coupable, on s’éclate devant ce conte de fée pour adulte qui tourne à la boucherie, teintée d’une bonne grosse touche d’humour, d’absurde par moment mais tellement jouissif ! Belle découverte pour l’actrice Leticia Dolera qui relève le jeu des acteurs pas forcément toujours très bon. Faible budget oblige, ce 3ème opus possède quelques faiblesse mais qu’importe on passe un très bon moment à rire et à sursauter.

Pour conclure, Rec 3 est un film qui se veut être un clin d’oeil hispanique à evil dead (la mariée et la tronçonneuse, une histoire d’amour), sans pour autant y réussir, il marque un nouveau tournant dans la saga et ouvre la voie à un possible Rec4.

Les amateurs des 2 premiers opus devront être très large d’esprit pour apprécier mais allez ça vaut le coup !

Bon sur ce je vais piquer la tronçonneuse à Leatherface, faut que je m’entraine moi !

Votre toujours dévoué Freddy

Note: 6,5/10

Une réponse à “Rec 3

  1. Pingback: [CRITIQUE] Rec 4: Apocalypse | Le cinéma de Freddy·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s