[SERIES TV] Kingdom saison 2

kingdom-affiche-1164621.jpg

Réalisé par : Kim Seong-Hun

Avec : Ji-Hoon Ju, Ryu Seung-Ryong, Doona Bae…

Nombre d’épisodes : 6

Durée : 50 min selon les épisodes

Genre : Horreur/Historique

Date de sortie : 13 Mars 2020

Synopsis :

L’épidémie n’épargne personne, et les malades ne sont pas les seuls monstres à faire obstacle au prince Chang qui lutte pour protéger le royaume.

kingdom2-imgune3.jpg

Critique :

Après le sans faute de la première saison et l’attente sadique laissée par le dernier épisode, Kingdom revient en force, sang et tripes.

Toujours aussi soignée, la série sud-coréenne lorgne vers le Game of Thrones d’outre-tombe où complots et machinations font la part belle aux infectés. Cette saison 2 intensifie la tension nous offrant de nombreux moments propices à l’infarctus.

Un stress palpable que Kingdom parvient à maitriser pour le mettre au service de l’horreur… et de la politique. Les intrigues de palais cotoient l’hémoglobine alternant en permanence violence zombiesque et barbarie humaine. Entre les deux, notre coeur malmené balance, pris dans les filets de cette soif de pouvoir bien plus coriace que l’épidémie même. Et dans le rôle de la garce aux dents longues, la reine Cho n’a rien à envier à Cersei, loin de là !

AAAABcdoUjh3LM8X_z8ZW4GLkIPK9Fb23pFH2uyYAfqGJWzU0xyZykgOz79NqcD0vLvB3DbCOoBBHuzOrOSC9yyEonLxE5lhe3jWQBSiMx1zx2xODMV2.jpg

Casting impeccable, maquillages soignés et scénario travaillé, Kingdom affirme sa position de série horrifique médiévale à suivre absolument. Un petit bijou qu’il vous faut découvrir d’urgence. Vous verrez, vous serez mordu !

Une saison 2 qui malmène notre palpitant et nous entraine dans des intrigues riches en rebondissements. Kingdom manie politique et horreur avec brio, dosant le tout avec fermeté et rigueur pour nous en mettre plein la vue. un régal !

votre dévoué Freddy

Note :

note 4,5

Une réponse à “[SERIES TV] Kingdom saison 2

  1. Comme je suis d’accord avec cet article joliment tourné ! On le croirait écrit sur les tombereaux des cadavres ici amoncelés. Réalisation, décors, costumes et interprétation font l’objet d’un soin extrême, une conjonction de talents au service d’un scénario retors, qui ne se prive d’aucune limite, d’aucun frein à la vraisemblance, pourvu qu’il fasse monter l’adrénaline. La garce reine est d’une beauté mortelle, le prétendant au trône une fine lame, entre eux deux se dresse un mur de sauvagerie qui monte en puissance de saison en saison. Entre 28 jours plus tard et Macbeth, cette série coréenne donne des leçons à la concurrence.
    Je ne comprends même pas pourquoi Netflix n’en a pas fait son principal étendard.

Répondre à princecranoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s