[SERIES TV] L’aliéniste

3315746492_1_3_n35sTDgi.jpg

Réalisé par : Hossein Amini

Avec : Daniel Brühl, Luke Evans, Dakota Fanning…

Durée : 48 minutes

Nombre d’épisodes : 10

Genre : Drame/Thriller

Date de sortie : 16 Octobre en DVD et Blu-ray

Synopsis :

Dans le New York de la fin du 19ème siècle sous la responsabilité du chef de police Theodore Roosevelt, le spécialiste des maladies mentales Laszlo Kreizler s’intéresse à un impitoyable tueur qui laisse derrière lui les corps mutilés d’enfants. Face à l’impassibilité des pouvoirs publics, Kreizler tente d’identifier le responsable de ces meurtres horribles, épaulé par l’illustrateur criminel John Moore et Sara Howard, la première femme à faire son entrée dans l’univers très masculin de la police.

TheALIENIST.jpg

Critique :

Dans un New-York glauque et oppressant, L’aliéniste plonge le spectateur au cœur d’un polar reconstituant avec brio l’ambiance d’époque. Sans fioritures, le réalisateur peint un portrait réaliste de ses personnages aussi damnés que leur adversaire. Une enquête pleine de rebondissements qui nous assiège lors de 10 épisodes macabres et envoutants. La brochette d’acteurs n’est pas en reste et nous offre une interprétation globale efficace et viscérale.

Sur un fond historique véridique, on assiste à l’évolution de la criminologie dans sa forme la plus brutale. Chaque recoin de New-York putréfié à la misère et au vice devient prétexte à une intrigue soignée aux petits oignons. On se laisse porté par ce flux d’âmes perdues dans une époque sombre mais diablement efficace en matière de macabre.

l-alieniste.jpg

Au milieu de tout cela, L’aliéniste se permet tout de même d’aborder des questions de société, soulevant des sujets qui mettaient à mal une époque enchainées aux principes de bienséance. Féminisme, pauvreté, castes, Hossein Amini manie la critique sociale aussi bien que les viscères répandues sur les pavés froids d’une ville qui se cherche.

La saison 1 se termine sur une note finale qui se suffit à elle-même, du moins en théorie. Car en vrai, il est bien difficile de se dire qu’on aimerait en rester là. Une soif de sang inassouvie ou une envie de rester un peu plus longtemps pris au piège de cette fable mortelle ? Un peu des deux, et ça tombe bien, la saison 2 devrait arriver courant 2020. De quoi lire en attendant le roman qui a servi à cette adaptation.

Sordide et nauséabond, ce New-York nous digère dans sa panse démoniaque qui manie habillement thriller, romance et faits divers. Une enquête aux petits oignons qui vous surprendra mais attention, âmes sensibles s’abstenir tant le réalisme tâche la caméra. Un bijou de série !

Votre dévoué Freddy

Note :

note 5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s