[CRITIQUE] Mom and Dad

MV5BZGRkM2Q3MmEtNzIyZC00NDdmLWFiMjEtMjk2NjNlODYwOWVlXkEyXkFqcGdeQXVyMTMxODk2OTU@._V1_SY1000_CR0,0,675,1000_AL_.jpg

Réalisé par : Bryan Taylor

Avec : Nicolas Cage, Selma Blair, Anne Winters…

Durée : 1h23

Genre : Horreur

Date de sortie : Prochainement

Synopsis

Une adolescente et son petit frère doivent survivre pendant 24 heures à une hystérie de masse aux origines inconnues incitant les parents à se retourner violemment contre leurs enfants.

mom_and_dad_review_nicolas_cage.png

Critique

Après le survolté Hyper Tension et quelques bons gros loupés (Jonah Hex…) Bryan Taylor nous revient en forme et profite au passage pour sauver Nicolas Cage de sa noyade en mer nanardesque.

Sur une thématique déjà travaillée à plusieurs reprise, Mom and Dad nous propose une réécriture plus tournée vers le grand guignol et l’humour macabre jusque dans son générique d’intro décalée. Un second degré qui sait se faire entendre et désirer mais une fois embarqué dans l’intrigue, on ose se surprendre à jouer le jeu naviguant entre les scènes brutales et les tranches de vie familiales pas toujours très touchantes.

Malgré tout, Taylor n’atteindra jamais les tréfonds burlesques de son concept. Sage et pudique, sa mise en scène préfère cacher la plupart des scènes violentes n’exploitant ainsi jamais totalement son potentiel hystérique. La scène de l’école aurait par exemple mérité un meilleur déversement d’hémoglobines et plus de fureur primale.

mom-and-dad.jpg

Même si leur duo de parents meurtriers n’occupera que les 30 dernières minutes, Selma Blair et Nicolas Cage savent se faire plaisir. Sur le même ton de retenu que le reste, les deux acteurs réussissent tout de même à déchainer leur fibre parentale le temps de quelques scènes savoureuses qui nous montrent enfin le potentiel trop longtemps gâché de Nicolas Cage.

Court mais intense, Mom and Dad séduira ou décevra mais il ne pourra pas se cacher d’avoir tenter de nous en mettre plein la vue. Parfois maladroit dans son traitement, Taylor couve sa métaphore parentale d’un regard percutant quoi que bien trop sage mais le résultat vaut le coup d’œil et reste une très agréable et jouissive surprise dont on se délecte malgré nous.

Surprise inattendue, parfois trop sage, Mom and Dad se révèle être un ovni à l’humour hystérique prenant. Mené par une folie expéditive, le nouveau film de Bryan Taylor renoue avec ses premiers amours demandant au spectateur de s’accrocher pour atterrir dans son train horrifique. Mais, si pour certains l’entrée ne se fera pas sans mal, le reste du voyage devrait en conquérir certains dont j’en fais malgré moi parti. Alors pendant 1h23 mettez vos neurones de côté, laissez-vous entrainer et surtout éloignez-vous de vos parents ça pourrait leur donner des idées…

Votre dévoué Freddy

Note :

note 3,5

Une réponse à “[CRITIQUE] Mom and Dad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s