[CRITIQUE] Blair Witch

official-bw-poster

Réalisé par: Adam Wingard

Avec: Brandon Scott, Callie Hernandez, Valorie Curry…

Durée: 1h30

Genre: Horreur

Date de sortie cinéma: 21 Septembre 2016

Interdit aux moins de 12 ans

Speech

James et un groupe d’amis décident de s’aventurer dans la forêt de Black Hills dans le Maryland, afin d’élucider les mystères autour de la disparition en 1994 de sa sœur, que beaucoup croient liée à la légende de Blair Witch. Au départ, les jeunes étudiants s’estiment chanceux en tombant sur deux personnes de la région qui leur proposent de les guider à travers les bois sombres et sinueux. Mais tandis qu’ils s’enfoncent dans la nuit, le groupe est assailli par une présence menaçante. Peu à peu, ils commencent à comprendre que la légende est bien réelle et bien plus terrifiante que ce qu’ils pouvaient imaginer…

zw0kd

Critique

17 ans après Le projet Blair witch, la forêt resserre son étau autour de James le frère de Heather, (héroïne malheureuse du premier opus) et de son petit groupe parti à la recherche de la vérité sur cette étrange disparition.

Soyons francs, je dois avouer que je fais partie des détracteurs du film original. Pour moi, il ne suffit pas de casser des branches pour casser la baraque et même si Blair Witch a pu ouvrir les portes du found footage, qui à mon avis feraient bien maintenant de se refermer, ce premier opus était un vrai somnifère ambulant.

Alors quid de cette suite ? On peut déjà lui accorder le mérite de faire mieux que sa suite odieuse (Blair witch 2: Le livre des Ombres) bon ok de toute manière elle ne pouvait pas faire pire…Mais aussi, et ce n’est pas négligeable, de relever un peu le trouillomètre de cette forêt endormie à l’aide d’une mise en scène un peu plus dynamique.

_DSC0963.ARW

Misant sur la technologie, Adam Wingard fait péter ses gadgets à coup de drones et d’oreillettes high tech. Une terreur 5.0 qui malgré sa mise à jour n’évite pas le plantage.

Ennui profond, fatigue visuelle, les caméras filment ce spectacle décousu nous laissant sur le carreau de ce qu’on espérait être une renaissance. Peu exploités, les personnages disparaissent au grès d’un scénario qu’on sent peu travaillé, plus enclin à remplir les poches d’Hollywood que de nous clouer au siège.

Et lorsque les quelques minutes de terreur viennent enfin s’installer il est malheureusement trop tard pour les apprécier à leur juste valeur. Cette suite se termine enfin sur une touche amère, résultat d’un dénouement foutage de gueule aussi décevant qu’irritant.

Rien de nouveau pour cette suite qui peine à relever le niveau déjà bas de cette saga. Déménagement d’arbres, atelier de sculpture sur bois ou cours de cris, cette randonnée ne sortira pas des sentiers déjà exploités nous proposant un scénario fade et incohérent. Promenons-nous dans ces bois, le loup s’y est déjà endormi d’ennui…

Votre dévoué Freddy

Note:

note 1,5

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s