[CRITIQUE] Un voisin trop parfait

j-lo

Réalisé par: Rob Cohen

Avec: Jennifer Lopez, Ryan Guzman…

Durée: 1h31

Genre: Thriller

Date de sortie cinéma: 20 Mai 2015

Speech

Une mère, récemment divorcée, a une aventure avec un jeune homme de son quartier. Quand ce dernier sympathise avec son fils et qu’elle décide de mettre fin à leur relation, les problèmes commencent…

voisin

Critique

A l’image d’un épisode foireux de Desperate Housewives, Rob Cohen (Fast and Furious) nous livre un thriller idéal pour les ménagères du Dimanche.

La faute à un suspense poussif qui s’installe difficilement donnant la part belle aux scènes « hot » entre une MILF indécise et un jeune Ken bodybuildé. Une fois passé ces 1h de jeux à quatre pattes et de romance avortée, Noah laisse enfin entrevoir son côté obscur aussi vicieux qu’un Bisounours mal luné.

Car il faut le dire, notre petit Ken n’a pas beaucoup d’imagination. Et oui, au lieu de gambader avec notre maman sexy, ce pauvre chou aurait du réviser ses classiques. A défaut, vous aurez droit à des petits jeux de chantage, un meurtre déjà bien refroidi et un combat final d’un ridicule affligeant. A trop vouloir faire dans le grand public, Rob Cohen ne bascule jamais dans la violence brutale malgré les perches tendues par certaines scènes (celle du duel dans les toilettes par exemple). Au moment où l’on s’attend enfin à du croustillant, Cohen nous ôte le pain de la bouche en nous donnant à la place du pain rassie, gangrené par le politiquement correct.

oh

Ce jeu du chat et de la souris ne décolle donc pas plus loin qu’un épisode de Tom et Jerry. On peine à s’imaginer la dangerosité de ce jeune homme qu’une bonne baffe dans la tronche aurait calmé les ardeurs.

Le court format d’1h30 permet tout de même de ne pas décrocher devant ce spectacle certes trop gentillet mais tout de même bien interprété. On aurait tout de même aimé un peu plus de folie de la part de Ryan Guzman (Noah) bien trop lisse pour vraiment nous faire flipper.

Un voisin trop parfait est donc un divertissement lisse mais correct. Loin d’être original, il devrait vous faire passer votre dimanche tranquillement sans griller vos neurones. A défaut d’être visuelle il aurait été bon d’appuyer sur cette violence psychologique bien trop absente faire décoller le film de la catégorie série B. Ce voisin n’est finalement pas si parfait que ça…

Votre dévoué Freddy

Note:

note 2,5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s