[LIVRE] Nuit noire, étoiles mortes

9782253195238-T

Écrit par: Stephen King

Édition: Livre de poche

Nombre de pages: 624

Speech

1922: En 1922, Wilfred Leland James, fermier dans le Nebraska, tente par tous les moyens de convaincre sa femme Arlette de ne pas vendre son lopin de terre à un abattoir industriel. Arlette, déterminée à s’installer à Omaha, ne veut rien entendre malgré l’intervention de son fils Henry. Wilfred commet alors l’irréparable et assassine sa femme avec la complicité récalcitrante de son fils. Si le meurtre et la dissimulation du cadavre se passent sans anicroche ou presque, Wilfred ne parviendra pas à sauver sa ferme et ce qu’il reste de son foyer. Que ce soit à travers d’une vengeance post-mortem ou d’une culpabilité dévorante, cet acte sonnera la fin des jours prospères et heureux.

Grand Chauffeur: Tess, écrivain modeste vivant confortablement de son activité, se rend à une séance de dédicace dans le Massachusetts. Lors de son retour par une route peu fréquentée, sa voiture se retrouve bloquée près d’une aire déserte et elle en est réduite à demander l’aide d’un chauffeur qui passait par là. Ce chauffeur est très grand, patibulaire, et ne passait pas dans une zone aussi déserte par hasard. Violée et étranglée sauvagement, Tess parvient malgré tout à survivre à l’insu de son agresseur. Une fois en sécurité, elle se rend compte que cette funeste rencontre n’était pas le fruit du hasard et est bien décidée à se venger.

Extension claire: Atteint de cancer et maladivement jaloux de la réussite à tous les niveaux de son « meilleur » ami Tom Goodhugh, Dave Streeter fait la rencontre de George Dabiel et lui confie ses sombres pensées. Celui-ci lui indique qu’il vend des extensions : extension de crédit, d’hypothèque… et même extension de vie. Cependant, le prix à payer en retour peut être terrible. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres et après avoir observé le spectaculaire transfert de chance entre lui et Tom, Dave ne peut que se féliciter en son for intérieur de l’extension qu’il a contractée.

Bon ménage: Darcy Anderson vit en couple avec Bob depuis plus de vingt ans. Malgré quelques écueils, elle est on ne peut plus satisfaite de son mariage. Du moins jusqu’au jour où elle découvre quelques secrets de son mari, des secrets ayant un lien avec le tueur en série Beadie qui défraie la chronique depuis près de trente ans. Bob lui fait jurer de garder le secret. Mais il n’est pas le seul à pouvoir dissimuler des meurtres et il ne l’apprendra que trop tard à ses dépens.

A la dure: Bradley Franklin est un publicitaire au sommet de sa carrière. Il vit à New York avec sa femme Ellen, dans un bel appartement de l’Upper East Side baigné de soleil, et on pourrait dire de lui que c’est un homme accompli.
Mais, ces derniers temps, Brad est fatigué. Il dort mal, fait toujours le même cauchemar qui le réveille en sursaut, se traîne au bureau. Son métier ne le passionne plus vraiment, il en fait le tour, et la relève est déjà arrivée. Et puis il s’inquiète pour Ellen. Elle est tombée malade récemment. Très malade. Les choses s’arrangent, mais elle semble toujours aussi faible.

Critique

L’univers de Stephen King est une bulle de terreur où chaque situation aussi cocasse que déroutante peut facilement prendre le chemin tortueux et savoureux d’une peur glacée au vitriole sarcastique et terrifiant d’un poète macabre qui ne perd en rien son talent de conteur.

Nuit noire, étoiles mortes poursuit cette belle carrière faite de nombreux succès et c’est à nouveau sous la forme de nouvelles que le King nous propose sa balade entre les tombes d’une humanité lacérée de faux semblants et de noirceur bestiale. Au total, ce sera 4 nouvelles + 1 inédite qui hanteront vos nuits et prendront un malin plaisir à vous malmener.

1922: Surement ma préférée de ce recueil. Simple et d’une efficacité redoutable à mesure que la sentence finale approche. Un conte noir et cynique sur la cruauté d’un être humain qui par un acte désespéré perdra tout y compris sa raison. Une belle mise en bouche qui en sera probablement la meilleure.

Grand Chauffeur: Un petit vente de I spit on your grave souffle sur ce récit prenant, évitant les chemins de la timidité et de la décence narrative. Tout comme chaque roman de Stephen King, rien ne sera épargné au lecteur. Une vengeance corrosive traitée avec un élan féministe délicat peut-être trop dans son application des peines, un peu plus de sang versé aurait pu être sympathique…

Extension claire: Petite nouvelle sympathique sans grande envergure mais qui a le mérite de nous faire réfléchir sur nos choix en matière de rancune. 1 vie pour 1 vie ? Pas chez Stephen King car l’addition se révélera être beaucoup plus salée !

Bon ménage: Un jeu dangereux s’insinue dans une vie de couple aux apparences banales et pourtant… Un thème déjà abordé revisité avec brio jusqu’à un final au choix discutable mais qui a le mérite d’être efficace !

A la dure: Un bonus sous forme de petit bonbon sordide, parfumé à la folie douce d’un homme prêt à tout par amour…

Nuit noire, étoiles mortes est une nouvelle réussite pour Stephen King qui immerge à nouveau ses lecteurs dans un océan noir et ironique où l’âme humaine se débat avec son inconscient trouble et souvent cruel. Une réussite qui devrait plaire aux novices comme aux fans de maitre de la terreur.

Une réponse à “[LIVRE] Nuit noire, étoiles mortes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s