[critique] Sharknado 2: The second one

sharknado2

Réalisé par: Anthony C. Ferrante

Avec: Tara Reid, Ian Ziering…

Durée: 1h24

Genre: Horreur/Comédie

Date de sortie DVD: prochainement

Speech

L’invasion des requins continue et frappe New York après un déréglement climatique.

sharknado-trailer

Critique

C’est lors d’une soirée génialement organisée par canalsat et Syfy que j’ai pu hier soir assister au lancement en direct de Sharknado 2 la suite tant attendue par les fans de ce nanar aux dents longues.

Si le premier opus brillait par sa débilité assumée, ce 2ème volet fait définitivement entrer la saga au panthéon des plaisirs coupables.

Il faut dire que dans la salle l’ambiance y était et pour cause, dès la scène d’ouverture on retrouve avec plaisir l’absurdité qui frise le génie d’un enfant de 5 ans en plein trip aquatique pour cause de sushis avariés. La première scène se passera donc dans un avion où l’on retrouve Fin et son épouse qui vont à nouveau se retrouver en mauvaise posture. Des requins qui attaquent un avion ? On en rêvait (ou pas) mais Sharknado 2 l’a fait.

S’ensuit une New York assiégée par une pluie de requins qui n’ont rien d’autre à faire que de tomber sur la population ce qui nous vaudra quelques scènes saignantes et savoureuses.

tara-reid-ian-ziering-sharknado-2-02242014

C’est con, visuellement bien fichue et côté dialogue une seule de ces phrases suffirait à renvoyer Shakespeare dans sa tombe. Ceci dit l’effet est là car si il y a bien une chose qu’on peut apprécier chez Sharknado 2 c’est son what the fuck assumé. C’est simple on s’éclate à voir l’absurde poussé à l’extrême bien loin des films qui nous crame les neurones.

Côté acteur, Ian Ziering (Fin) a quitté sa Beverly hills natale pour jouer de sa tronçonneuse tandis que Tara Reid n’a perdu en rien la main (ou presque comprendra qui aura vu le film…). Sharknado 2 c’est aussi quelques cameos bien sympas et des petits clin d’œil à d’autres grands films d’horreurs.

Bref, si vous voulez du fun et des sushis, Sharknado 2 est fait pour vous !

Sans rivaliser de surprise avec son prédécesseur, Sharknado 2 maintient tout de même le cap de l’absurde en passant au niveau supérieur. Un banquet sanglant pour les amateurs de crêpes humaines ou de sharknapizza qui réveillera vos papilles d’amateur de navet. Mais attention Sharknado 2 nous avait prévenu le nanar il en fait un art de haut niveau. Et pour les fans, sachez que SyFy a annoncé un sharknado 3 pour 2015 en attendant préparez vos tronçonneuses et sortez couvert, il pleut du sushis ce soir !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 5

 

 

 

7 réponses à “[critique] Sharknado 2: The second one

  1. J’ai complétement adoré ta critique ! tu as une très bonne rédaction, j’ai beaucoup ri en la lisant. Et, je partage tout à fait ton avis 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s