The Ward

Réalisé par: John Carpenter

Avec: Amber Heard, Mammie Gummer

Durée: 1h28

Date de sortie dvd: 1er Fevrier 2012

Genre: Epouvante/thriller

Speech:

Dans les années 60, un asile pour jeunes femmes est frappé par les apparitions meurtrières du fantôme d’une ex-internée.

Critique:

Après une absence de longue durée (10 ans depuis son Ghosts of Mars), le maitre de l’horreur revient enfin et le moins que l’on puise dire c’est qu’il est en grande forme !

C’est donc dans les couloirs tortueux et sombres d’un asile psychiatrique pour femmes, que The Ward déroule son tapis rouge à Kristen, une jeune internée (Amber Heard). Entourée de 4 autres patientes aux personnalités diverses, l’apparition du fantôme d’une ex patiente va semer le trouble dans l’hôpital.

On pense tout de suite au scénario du récent Sucker Punch mais en faisant cela on ferait vite erreur. Car là où l’esthetisme primait dans le film de Zack Snyder, The Ward préfère distiller l’angoisse et le mystère dans un puzzle qui ne laissera pas vos méninges de tout repos. Une ambiance old school parfaitement maitrisée dans un train fantôme au plus près de la folie.

Scénario vu et revu certes mais Carpenter nous prouve une fois encore qu’il sait nous surprendre. Ainsi il faudra vous attendre à plusieurs retournements de situation et à une chute captivante. On regrette quand même de passer à côté de bonnes frayeurs même si l’atmosphère opressante nous procure son lot de tension.

Amber Heard nous démontre son talent d’actrice confirmée depuis All the boys love Mandy Lane. Grâce à son interpretation magnétique et captivante, son personnage nous devient plus réel et l’on plonge aux côtés de Kristen piégée dans ses multiples tentatives d’evasion pour échapper à un un esprit vengeur.

Le revenant parlons-en car justement s’il y a bien un gros point négatif c’est son maquillage. Très peu crédible malgré une volonté de nous la faire à la sauce The ring, le fantôme en serait presque risible mais ce n’est qu’une fois arrivé au bout du chemin qu’on comprend pourquoi…

The Ward à défaut d’être le meilleur film de Carpenter vous fera passer un bon moment, envouté par une musique somptueuse telle une comptine pour enfant.  Quelques défauts dans la mise en scène qu’on passera outre pour avoir été pris dans cette toile de folie. Un seul mot: Carpenter is back !

Votre dévoué Freddy

Note: 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s