Intruders

Intruders dans Vu en DVD intruders-affiche

Réalisé par Juan Carlos Fresnadillo

Avec: Clive Owen, Carice Van Houten

Durée: 1h41

Date de sortie: 11 janvier 2012

Genre: Thriller/fantastique

Speech: (allo ciné)

Bien qu’ils appartiennent à des mondes culturellement et géographiquement distincts, deux enfants, Juan (Izán Corchero) en Espagne et Mia (Ella Purnell) en Angleterre, reçoivent chaque nuit la visite d’un intrus sans visage, un individu terrifiant qui cherche à prendre possession de leur être. Sa présence devient de plus en plus oppressante, s’immisçant petit à petit dans leur quotidien et celui de leurs proches. L’angoisse atteint son paroxysme quand leurs parents deviennent eux aussi témoins de ces apparitions.

Critique:

Pour son nouveau film, Fresnadillo (28 semaines plus tard) reprend l’idée des peurs enfantines tout en lui ajoutant quelques bonnes trouvailles pour renouveler le genre du croque-mitaine.

L’intrigue est ainsi posée et s’installe d’emblée dans un décor oppressant et lugubre où chaque recoin sombre abrite l’homme sans visage qui soit dit en passant est plutôt réussi. Le parallèle entre les deux enfants aux pays différents est plutôt original et maintient l’interêt du spectateur même si l’idée n’est à mon sens pas assez exploitée.

La question de savoir quel est le point commun entre ces deux familles va ainsi vous tarauder pendant toute la durée du film.  D’autant plus que les acteurs sont tous assez impliqués dans l’affaire dont l’exellent Clive Owen mais aussi les deux enfants qui portent à eux seuls sur leurs frêles épaules l’ensemble du film.

intruders-photo-8 dans Vu en DVD

Et c’est là où résidé l’originalité d’Intruders: ce sont ainsi les enfants qui deviennent acteurs et conteurs transformant ainsi une simple histoire de fantôme en un conte glaçant, mettant en scène leurs peurs tapies dans une armoire ou autre lieu effrayant.

Mais si Intruders avait toutes les cartes en mains pour devenir une petit perle horrifique, l’intrigue s’essoufle par moment et termine dans un denouement baclé. La fin ne nous apporte pas toutes les réponses espérées et laisse un goût amer de deception. Reste l’ambiance pesante et les effets speciaux bien fichus.

Bref, même si Intruders est un cauchemard qui ne restera pas dans les mémoires, il vaut quand même le détour et peut-être même une place dans votre dvdthèque entre  Boogeyman et nuits de terreur.

Votre dévoué Freddy

Note 7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s