[CRITIQUE] The Boy

192874

Réalisé par: William Brent Bell

Avec: Lauren Cohan, Rupert Evans…

Durée: 1h37

Genre: Horreur/Thriller

Date de sortie DVD: 27 Mai 2016

Interdit aux moins de 12 ans

Speech

Pour essayer d’échapper à son passé, Greta, une jeune Américaine, se fait engager comme assistante maternelle en Angleterre, dans une maison perdue en pleine campagne. À son arrivée, elle découvre qu’elle a été embauchée non pas pour s’occuper d’un petit garçon de 8 ans en chair et en os, mais d’une poupée de porcelaine grandeur nature. Seule dans la maison, loin de tout, Greta assiste à des événements tous plus étranges les uns que les autres. La poupée serait-elle vivante ? Il se trouve que Greta n’a pas seulement été engagée, elle a été choisie…
TheBoy-Featured-1050x683

Critique

Dans une ambiance gothique parfumée d’un soupçon d’épouvante, The Boy s’amuse à redéfinir les codes du film d’horreur en nous proposant un scénario malin et habile dans l’art de la tromperie.

Dès notre entrée dans cette demeure anglaise magnifique, le malaise s’installe peu à peu grandissant au vu de ce visage de porcelaine à l’âme taquine. Pas besoin d’en faire des tonnes, et William Brent Bell l’a enfin compris après son Devil Inside un brin grotesque. Ici, la simplicité nous offre un bon thriller old school à la manière des films de la hammer: une baraque flippante, un couple de vieux déglingués, un petit garçon pas si fragile que ça et une nounou qui va regretter d’avoir pris ce job.

Si la situation cocasse du début peut nous tromper, le rire nous quitte peu à peu secouant notre carcasse de frissons délicieusement angoissants. Évidemment, on oubliera pas les clichés du personnage principal torturé par un passif lourd et qui bien sûr n’a pas fini d’en prendre plein la gueule tout cela dans l’espoir de redémarrer une nouvelle vie enfin heureuse (amen mon frère !).

la-la-ca-sneaks-exclusive-the-boy-movie-03-jpg-20160122

Bien que The Boy ne soit pas un film d’horreur dans toute sa puissance, quelques scènes seront tout de même susceptibles de vous faire sursauter, surtout pour les amateurs de Chucky et autres poupées à la lame bien affutée.

Le film distille les indices sans jamais dévoiler totalement son jeu et lorsque vient le twist finale, on se retrouve finalement surpris d’avoir été berné jusqu’au bout.

Je ne vous en dirais pas plus, la surprise vaut le coup d’œil et ce long métrage le vaut tout autant, je ne le dirais jamais assez je hais ces putains de poupées !

Angoissant et malin, The Boy est une démonstration réussie qui vous tiendra en haleine jusqu’à son dénouement surprenant. Une bonne surprise qui vaut le détour.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3,5

 

2 réponses à “[CRITIQUE] The Boy

  1. un film bien médiocre, pour moi, qui ne vaut que pour sa direction artistique. Dès que le twist est éventé dans sa dernière bobine, le métrage s’enlise dans le déjà vu 100000000 fois. A jeter.

  2. C’est vrai que le film n’a rien d’originale mais il a mérité d’être divertissant. Je pense tout de même qu’avec le matériau de base ils auraient pu faire quelque chose de bien meilleur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s