[CRITIQUE] Unfriended

Unfriended-Affiche-France

Réalisé par: Levan Gabriadze

Avec: Shelley Hennig, Moses Jacob Storm…

Durée: 1h23

Genre: Horreur

Date de sortie cinéma: 24 Juin 2015

Interdit aux moins de 12 ans

Speech

Une jeune lycéenne se suicide après qu’une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour « tchater » entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

unfriended-2

Critque

Soufflant un vent de fraicheur sur le found footage, Unfriended nous propose une toile horrifique nouvelle génération où la technologie se met aux service des vengeances fantomatiques. Génie du réalisateur de nous positionner en tant que voyeur, c’est donc l’écran d’une lycéenne que nous suivront avec une grande assiduité: skype, moteur de recherche, facebook… tout est susceptible de nous jouer un mauvais tour amenant une immersion totale dans le tourment de ces adolescents aux secrets bien poisseux.

Il vous faudra donc rester les yeux rivés sur l’écran ce qui pourra provoquer l’énervement de certains devant les conversations écrites à suivre (n’oubliez pas vos lunettes).

Le film se paye même le luxe de faire écho aux événements récents où harcèlement moral et adolescence ne font souvent pas bon ménage. Une manière habile et intelligente qui devrait faire réfléchir nos chères têtes blondes avec au passage un final d’une justice implacable.

Unfriended-pelicula-horror-skype

Sans aller dans la surenchère, Unfriended fait son boulot correctement nous offrant même quelques bons moments de tension.On appréciera notamment le jeu de la vérité bien sympathique au compte à rebours mortel et jouissif.

Mais passée la curiosité d’une nouveauté alléchante, la déception pointe le bout de son nez. Sans provoquer la déconnexion, cette terreur 2.0 reste tout de même très légère en matière d’horreur.

Des mises à mort softs et furtives, une seule apparition de l’esprit et des recoins de pixels sombres mal utilisés, Unfriended reste petit joueur en ne cherchant jamais à aller jusqu’au bout de son propos.

Des joujoux de technologie mis à disposition qui auraient pu nous matraquer de frissons au lieu de cela ce teenage movie devrait surtout toucher les mordus des réseaux sociaux, pour les autres ce nouveau found footage sera une simple curiosité de plus. Après tout, à nouvelle génération, nouvelles frayeurs, la retraite m’attend les amis…

Un film d’horreur nouvelle génération intelligent et efficace qui réussi à éviter la deconnection du spectateur. On aurait tout de même aimé  une exploitation plus poussive pour ce concept novateur au potentiel horrifique alléchant.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3

3 réponses à “[CRITIQUE] Unfriended

  1. Un film bien mineur pour moi, malgré son concept plutôt intéressant et finalement bien exploité. Concept qui paraitra totalement daté et décalé dans une dizaine d’années, cependant ! Car il faut bien l’avouer : ce film vieillira très mal !

  2. Pingback: [CRITIQUE] Friend Request | Le cinéma de Freddy·

  3. Pingback: [NEWS] BA d’Unfriended : Dark Web | Le cinéma de Freddy·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s