Sharknado

91bo7GPQIGL._SL1500_

Réalisé par: Anthony C.Ferrante 

Avec: Tara Reid, Ian Ziering…

Durée: 1h26

Genre: SF/Horreur

Date de sortie DVD: Inconnue

Speech

Un ouragan s’empare de Los Angeles. Des milliers de requins s’abattent sur la ville et terrorisent la population. Fin, un surfer également propriétaire de bar, accompagné de ses amis Baz et Nova, part à l’aventure afin de sauver son ex-femme April et leur fille Claudia…

tv-sharknado-sequel.jpeg-1280x960

Critique

Dans l’univers des shark movies, on a vu pire enfin c’est ce qu’on croyait. Après les requins à 2 têtes et les requins dans le sable avec Sand sharks (voir critique), on touche une nouvelle fois de plus le fond avec ce scénario tout droit sortie d’un trip sous acides.

C’est donc dans une tornade que vont se retrouvés piégés des pauvres requins qui vont bien évidemment se mettre à pleuvoir sur les gens, profitant au passage pour se faire livrer un big mac humain à domicile. Ridicule le film l’est, déjà dans le comportement des requins qui n’a plus rien à voir avec la réalité.

???????????????????????????????????????????????????????????????????

Les effets quand à eux sont plutôt dégueulasses, mélange de reportages animaliers et d’effets spéciaux grotesques à la limite du supportable. Les acteurs se prennent au jeu et donnent de l’émotion là où ils peuvent avec des répliques qui frôlent la philosophie (si si). Par exemple si vous vous demandez pourquoi avoir construit une maison de retraite près d’un aéroport..réponse de la bimbo du film: « parce que les vieux sont tous bouchés ». Une pensée très profonde à méditer !

Le reste est à peu près dans le même genre avec (attention spoiler) un fiston qui à chaque mort ne peut s’empêcher de dire la morve au nez: pourquoi lui ? (version mort du père) Mais pourquoi elle ? (version mort de la bimbo). On est loin des oscars donc. Reste que le film à être trop grotesque devient vraiment risible et on se paye pas mal de tranches de rires enfin quand on en est pas à agoniser devant ce scénario de merde. Disons que Sharknado s’en sort avec la mention film de merde mais y a pire, il aura eu au moins le mérite de nous faire rire.

Une série z débile et mal faite qui reste accrocheuse pour ceux qui aime les nanars sans prise de tête. Pour les autres un supplice de plus dans le rayon direct to dvd à vous de voir si comme moi vous êtes suicidaire du bulbe.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 2

4 réponses à “Sharknado

  1. Pingback: [CRITIQUE] Zombeavers | Le cinéma de Freddy·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s