[CRITIQUE] Annabelle 3 : la maison du mal

4290749.jpg

Réalisé par :  Gary Dauberman

Avec : Mckenna Grace, Madison Iseman, Katie Sarife…

Durée : 1h46

Genre : Horreur

Date de sortie cinéma : 10 Juillet 2019

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis :

Déterminés à mettre Annabelle hors d’état de nuire, les démonologues Ed et Lorraine Warren enferment la poupée démoniaque dans leur « pièce des souvenirs », en prenant soin de la placer derrière une vitre sacrée et de solliciter la bénédiction d’un prêtre. Mais Annabelle réveille les esprits maléfiques qui l’entourent et qui s’intéressent désormais à de nouvelles victimes potentielles : Judy, la fille des Warren âgée de 10 ans, et ses amis. Une nouvelle nuit d’horreur se prépare…

annabelle-la-maison-du-mal-photo-annabelle-3-1087093.png

 

Critique :

En quelques années, la poupée démoniaque en aura pris du galon : de simple figurante elle termine dans le rôle de leader d’un horror band au répertoire somnolent. Car ce ne sont pas les ténèbres qui planent sur ce 3ème opus mais bel et bien l’ennui. Scénario cadré pour lessiver la franchise, acteurs au rabais et jump scare quasi inexistants, Gary Dauberman enterre la saga de James Wan dans le nanar.

Pourtant, quelques idées étaient plutôt bonnes notamment la robe de mariée ou la télévision mais chaque objet est tellement survolé qu’au final rien ne nous effraie vraiment. Ah si peut-être le visuel du loup-garou…monstrueux dans tous les sens du terme.

Autre grande déception, les Warren pourtant bien présents dans la BA ne seront là que pour 10 minutes cédant leur place à un trio de jeunes filles bien moins charismatiques que leurs ainés.

x1080-taF.jpg

Le film aurait pu nous proposer un huis clos angoissant mais à la place, les cris qu’on auraient aimé entendre se transforment en berceuse, bien trop silencieux pour nous faire frissonner  mais parfait pour nous endormir. Paresseuse et recyclée, l’intrigue est bâclée, expéditive et inefficace sur nos frissons. On reste blasé par ce spectacle qui n’a d’effrayant que le prix qu’il nous aura couté. Une place de cinéma pour un concert de ronflements, ça fait cher pour voir les yeux vides d’Annabelle.

Désolée poupée mais moi je préfère passer mon tour

Votre dévoué Freddy

Note :

note 1

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s