[CRITIQUE] Ghoul

4522895.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisé par: Patrick Graham

Avec: Radhika Apte, Manav Kaul…

Durée: 3 épisodes de 50 min

Genre: Horreur

Date de sortie: 24 août 2018 sur Netflix

Synopsis:

Une nouvelle interrogatrice arrive dans un centre de détention secret et découvre que certains des terroristes qui s’y trouvent ne sont pas de ce monde.

ghoul-netflix-review.jpg

Critique:

Sortie en toute discrétion, cette mini série horrifique n’en est pas moins une agréable surprise qui vous scotchera à votre siège.

Doté de 3 épisodes, ce format court permet tout de même à Ghoul de prendre son temps, posant d’abord les bases d’une société en proie à la chasse aux intellectuels et à la dénonciation. Un climat de terreur et de paranoïa qui s’installe progressivement amenant avec lui un terreau fertile pour la suite d’un programme qui ne nous laissera plus de répit.

Dès le second épisode enclenché, la claustrophobie et l’angoisse sont en place, maitresses d’un univers carcéral aussi sombre que glauque. On peine à respirer dans ce dédale obscur où le malaise ne fait qu’empirer à mesure que les épisodes avancent. Puis c’est enfin l’apothéose et le massacre tant attendu qui viendra mettre un point surnaturel à cet essai horrifique stupéfiant. On ressentira d’ailleurs la patte des studios Blumhouse habitués du genre qui viennent se greffer à ce joyeux carnage.

ghoul_103_unit_05404r1.jpg

Le 3ème épisode progressera donc sur une succession de jump scare et de palpitant malmené. A la manière de Rec, Ghoul suinte la terreur par tous les pores terminant son spectacle macabre par une dernière scène intelligente et sadique.

Enrobée par un casting efficace, cette mini série est un vrai coup de cœur pour qui se laissera happer par ses ténèbres sans essayer d’en ressortir en mettant sur pause. Ses 3 épisodes s’enchainent avec délice nous faisant penser qu’un format long au cinéma n’aurait pas été si stupide que ça…

Il ne faudra que 3 épisodes pour que Ghoul s’empare de nos cauchemars. Cette mini série déploie des trésors de terreur et de réflexion pour ne nous laisser avec rien d’autre qu’une peur collante et glacée. Un vent de fraicheur dans les productions habituelles qui devrait ravir les plus exigeants en matière de série horrifique.

Votre dévoué Freddy

Note:

note 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s