[CRITIQUE] Happy Birthdead

Happy_Birthdead.jpg

Réalisé par: Christopher B.Landon

Avec: Jessica Rothe, Israel Broussard…

Durée: 1h37

Genre: Horreur/Thriller

Date de sortie cinéma: 15 Novembre 2017

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis

Prisonnière d’une boucle temporelle, Tree, étudiante, revit sans cesse le jour de son meurtre. Une journée apparemment banale qui s’achève systématiquement par sa mort atroce. Finira-t-elle par découvrir l’identité de son tueur ?

happy-birthdead.jpg

Critique

Après avoir travaillé sur ma franchise préférée j’ai nommé Paranormal activity (non je déconne), Christopher B.Landon délaisse ses démons pour s’attaquer à un classique du cinéma d’horreur: le slasher movie.

Ringardisé par de multiples nanars ou franchises peu alléchantes, le slasher est un genre qui mériterait fortement un bon coup de sang neuf.

Avec Happy Birthdead, le réalisateur opère un curieux croisement proche du campus américain de Scream Queens et du jeu vidéo Life is Strange pour son côté retour vers le futur décès. Un mélange des genres qui s’opère à cœur soucieux de voir le nanar pointer le bout du nez. Et pourtant curieusement, Landon évite la série B par des manœuvres simplistes, enfantines mais assez intéressantes pour qu’on s’y attache bien malgré nous.

Sur un thème déjà bien abordé au cinéma, la boucle temporelle prend ici des allures de course à la survie où chaque décès entraine son lot de suspects. Alors bien sûr, on évite pas les clichés de cette jeunesse américaine plus occupée à siroter sa bière que d’étudier ou encore les bonnes vieilles punch line sorties des casiers un brin vintage mais qu’importe, on fini par acheter le lot, à en rire grâce à son second degré percutant et même parfois à frissonner lors des rares jump scare.

526x297-ct_.jpg

Pas une pointe d’hémoglobine ne viendra salir les cheveux blonds de notre actrice principale, Landon fait ça proprement infusant un parfum de 90’s nostalgique et tenace. Sans réinventer le genre, Happy Birthdead se l’approprie pour le faire enfin renaitre de ses cendres.

A défaut d’originalité, ce slasher revient aux origines pour nous délivrer un petit film sympathique, coriace et plutôt pas mal fichu dans son dénouement.

Avec simplicité Happy Birthdead se fait sa place dans un genre qui avait bien besoin d’un nouveau coup de couteau. Pas de sang neuf mais suffisamment d’énergie pour éviter la case nanar et nous faire passer un bon moment, peut-être pas en salle mais définitivement lors d’une soirée pop corn entre potes, un gobelet rouge à la main.  Et puis un anniversaire comme ça on prend !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3

 

2 réponses à “[CRITIQUE] Happy Birthdead

  1. La bande annonce m’a laissé curieuse. Je ne suis pas un grande fan des films d’horreur mais j’aime bien l’idée de la boucle temporelle !
    Belle journée.

    • tu peux y aller ce n’est pas vraiment un film d’horreur bcp d’humour et une teinte de romance, le gore n’est pas ou très très peu présent enjoy !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s