[CRITIQUE] Pet

Pet-2016

Réalisé par: Carles Torrens

Avec: Dominic Monaghan, Ksenia Solo…

Durée: 1h38

Date de sortie DVD: 2 Mai 2017

Interdit aux moins de 16 ans

Synopsis

Seth, trentenaire maladroit et inquiétant, tente de séduire Holly, une serveuse, mais échoue lamentablement. De plus en plus obsédé par la jeune fille, Seth kidnappe Holly et l’enferme dans une cage au refuge animalier où il travaille

Pet-Movie-e1477247099157.jpg

Critique

Petite production horrifique qui pourrait presque passer inaperçue, Pet n’en est pas moins réjouissant malgré quelques facilités d’écriture.

Dessinant pourtant les traits d’un torture porn débutant, Torrens les gomme non sans précipitation pour nous livrer le cœur de son long métrage: le thriller psychologique. Les barreaux de la cage s’effacent pour laisser place à un duel sans merci entre deux âmes dérangées et solitaires.

L’intérêt principal de cette joute verbale réside dans son twist qui d’un coup de baguette sadique retourne la situation habituellement maitrisée par notre culture cinématographique.

hero_Pet-2016.jpg

Le réalisateur malmène les codes avec une ambition courageuse mais qui très vite atteint ses propres limites malgré la dynamique ambiante. Dialogues parfois simplistes, situation trop peu exploitée et final prévisible, Pet ne cache pas ses défauts assumés entièrement par un scénario certes peut-être peu travaillé mais à la mise en scène attachante, suffisamment efficace pour confier 1h30 de notre vie dans les mains de ce couple timbré.

Timbré mais définitivement bons acteurs, Dominic Monaghan et Ksenia Solo se livrent au jeu de la manipulation avec leurs tripes. Monaghan surprend tandis que Solo offre à son personnage une prestation viscérale qui tient à elle seule tout l’intérêt du film.

Sans aller jusque dans la grande salle, Pet devrait facilement trouver son chemin jusque dans votre salon. Au passage, Torrens n’en oublie pas les carnivores et livrera sa bonne pâtée sanguine aux acharnés du gore. Après tout une bonne dose de protéines de temps en temps ça fait pas de mal…

Sans prétentions mais sans défauts majeurs, Pet séduit par sa mise en scène dynamique et efficace. Ce petit jeu du chat et de la souris piégée dans sa cage dévoilera son intérêt grâce à un twist prévisible mais diablement alléchant. On regrettera tout de même le manque de prise de risque qui fera passer Pet à côté de la consécration mais force est de constater que ce petit thriller psychologique ne manque pas de chien !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3

2 réponses à “[CRITIQUE] Pet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s