[CRITIQUE] The Autopsy of Jane Doe

AOJD.jpeg

Réalisé par: André Øvredal

Avec: Emile Hirsch, Brian Cox…

Durée: 1h39

Genre: Horreur

Date de sortie cinéma: 31 Mai 2017

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis

Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium…

55112UNILAD-imageoptim-autopsy-of-jane-doe-fb-final.jpg

Critique

Après l’ennuyant found footage The Troll Hunter, André Øvredal revient avec une mise en scène sobre mais viscérale…dans tous les sens du terme.

Le réalisateur nous enferme dans cette morgue old school pour 1h30 de pure terreur à l’ancienne.

Sans en faire trop, Øvredal dissèque son scénario au scalpel affuté par une ambiance sordide et des maquillages très réalistes. Peu à peu ce cadavre se met à prendre tout l’espace de ce théâtre horrifique, nous confinant presque à l’état de voyeur.

Cette autopsie pourrait inspirer facilement du dégoût pour les plus sensibles et mérite de prendre l’avertissement en considération. Le découpage se fait sans compassion pour nos mirettes mises à rude épreuve par une valse des organes somme toute assez soft pour ceux habitués aux productions gratuitement gore.

Contrairement à d’autres films qui ne cherchent que le spectacle au ketchup, The Autopsy of Jane Doe préfère la froideur pour mieux fouetter notre sang par la suite.

Pas besoin donc pour le réalisateur de puiser dans les jump scare, son ambiance travaillée suffit pour nous faire sursauter au moindre bruit et ici il prend celui d’une clochette, inoffensive à priori mais croyez-moi vous n’aimeriez pas l’entendre sonner.

JaneDoeHirsch-e1483932314423.jpg

Malgré son train fantôme réussi, on pourra reprocher à André Øvredal de ne pas aller assez loin dans son propos. Un si beau décor aurait mérité un peu plus de sursaut, le suggérer est une chose mais le vivre en est une autre.

Peut-être cela aurait-il d’ailleurs permis également à son duo d’acteur de s’immerger totalement. Car il faut bien le dire: le tandem Emile Hirsch/ Brian Cox ne fonctionne pas bien trop lisse et propret et c’est peut-être là ce qui plombe l’échelle de terreur: la sentir dans les yeux de ses protagonistes.

Malgré tout, The Autopsy of Jane Doe est une belle réussite vintage et subtile qui ravira les fans de terreur simple mais efficace.

Pour son 2ème essai, André Øvredal nous propose une virée claustrophobe au cours d’une autopsie qui va se révéler plus ingénieuse qu’elle n’y parait. On se met à guetter les moindres signes de vie de ce cadavre qui posera bien des soucis à ce duo père/fils et quelques frissons au passage. Une ambiance old school à apprécier dans le noir après un bon repas végétarien…

Votre dévoué Freddy

Note:

note 3,5

2 réponses à “[CRITIQUE] The Autopsy of Jane Doe

  1. Bonjour,

    un bon film avec une idee de fond particulierement originale, mais souffrant de quelques lacunes sans lesquelles il aurait ete excellent. Par exemple des flashbacks sur ce qu’a vraiment ete la vie de cette fille. Il est aussi a mon sens un peu defaillant sur la partie ‘intention’. Que veut-elle, et pourquoi fait-elle ce qu’elle fait (je veux dire par la, il est difficile trouver une raison a chaque manifestation paranormale, meme par son desir de vengeance). Du coup c’est parfois un peu brouillon de ce point de vue. J’ai trouve les acteurs pas mals.

    Par contre je ne suis pas du tout d’accord avec la remarque sur The Troll Hunter ou je me suis regale et bidonne du debut a la fin.

    • Je trouve au contraire que garder du mystère autour de sa vie à elle n’est pas si mal. Certes c’est frustrant mais ça change des films où on se sent obligé de tout dévoiler. Comme je le dis dans ma critique, je regrette surtout le manque d’exploitation de la partie terreur qui avait pourtant tout pour nous faire grimper au plafond. Par contre l’ambiance old school j’achète !

      SPOILER
      Je pense qu’en effet c’est un acte de vengeance et peut-être un moyen de revenir à la vie ? Son orteil qui bouge à la fin m’y a fait penser…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s