[CRITIQUE] Chair de poule

485721

Réalisé par: Rob Letterman

Avec: Jack Black, Dylan Minnette, Odeya Rush…

Durée: 1h44

Genre: Comédie/Aventure

Date de sortie DVD: 6 Juillet 2016

Speech

Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

maxresdefault

Critique

Sorte de Jumanji pour adultes nostalgiques, Chair de Poule n’en est pas un moins un divertissement aux ficelles bien divertissantes.

Humour bon enfant, clichés assumés, Chair de Poule fait revivre sur grand écran nos frissons enfantins que R.L Stine avait brillamment su coucher sur papier.

Pourtant ici pas de mise en scène fidèle mais plutôt un condensé  des œuvres de l’écrivain sous forme de joyeux bordel.

Il plane sur Chair de Poule l’ombre des années 90 où, sans prise de tête, les films savaient nous emprisonner dans une bulle de divertissement. Malheureusement, le scénario passe quant à lui à la trappe nous livrant des bribes de monstres pas toujours bien choisis .On retrouvera quand même avec plaisir ce bon vieux pantin ventriloque qui je ne sais pas pour vous, m’avez terrifié à l’époque, depuis je brûle toutes les poupées que je croise…

Chair-de-poule.jpg

Bref, un beau gâchis pour une série papier au potentiel énorme bien que la mise en scène relève le niveau en nous emmenant dans une histoire sans temps morts susceptibles de nous faire réfléchir sur le spectacle parfois désolant qui se joue devant nous.

Malgré tout, l’intervention de Jack Black, les effets spéciaux réussi et l’ambiance 90’s font de ce long métrage un bon divertissement qui devrait séduire aficionados et nouveaux venus dans l’univers décalé de la série Chair de Poule.

Ouvrez l’œil cependant car le vrai R.L stine pourrait pointer ses lunettes furtivement…

Série au potentiel sous exploité, Chair de poule joue la carte de la nostalgie heureuse en nous proposant une mise en scène simplette qui nous ferait presque culpabiliser d’y adhérer à nos dépends pendant 1h44. Ah la magie du cinéma…

Votre dévoué Freddy

Note:

note 2,5

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s