[CRITIQUE] Le Monde de Dory

le-monde-de-dory2

Réalisé par: Andrew Stanton, Angus MacLane

Durée: 1h35

Genre: Animation

Date de sortie cinéma: 22 juin 2016

Speech

Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ?

o-LE-MONDE-DE-DORY-facebook

Critique

Dans la folie des suites et remakes, Pixar et Disney nous dévoilent leur dernier rejeton bleu et un brin amnésique. Il s’agit de Dory poisson chirurgien et personnage attachant d’un Monde de Nemo qui nous avait émerveillé en 2003.

Malheureusement ici le comique de répétition parvient à ses limites et s’empêtre dans des gags ennuyeux et calculés. Exit les paysages sublimes de ce paradis bleu et ses personnages haut en couleurs. Le Monde de Dory s’affranchit de son propre univers et nous offre une histoire bâclée mêlée de bon sentiments qui, contrairement à ses prédécesseurs, ne fonctionnent guère.

On se surprend à simuler des rires forcés là où la magie Pixarienne ferait normalement effet.

capture-le-monde-de-dory-22

Reste le personnage de Hank, poulpe solitaire qui se découvre un grand cœur, ou plutôt trois, véritable atout de cette suite où Pixar peut enfin démontrer toute sa prouesse technique. Malgré tout, ce protagoniste aurait peut-être mérité d’être exploité d’avantage…un Monde de Hank peut-être à prévoir ? Les studios n’en sont plus à ça près…

Sans prendre de risques, les studios Pixar nous livre une trame réchauffée qui, usant de ses ficelles dramaturgiques déjà bien connues, dessert une créativité débordante qui nous faisait autrefois rêver.

L’imagination laisse place à un spectacle décousu qu’on voit arriver de loin et cela même dans son dénouement passablement énervant de facilité. Où est donc passé le génie de la Lampe Pixar ? Probablement noyé dans ce désert aquatique aussi vivant qu’un aquarium dans un restaurant de sushis.

Une suite ennuyeuse et décevante qui sacrifie l’imaginaire sur l’hôtel du marketing. Pixar se repose sur ses lauriers autrefois nostalgiques et inventifs pour nous proposer un spectacle dépourvu d’émotion et bien trop prévisible. Contrairement à Dory on préférera oublier cette aventure bâclée et replonger au côté de Némo, après tout un clown est bien plus drôle qu’un chirurgien non ?

Votre dévoué Fredy

Note:

note 2,5

 

Une réponse à “[CRITIQUE] Le Monde de Dory

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s