Dredd

Dredd dans Vu au cinéma dredd-3d-final-poster

Réalisé par Pete Travis

Avec: Karl Urban, Olivia Thirlbly, Lena Headeyplus

Date de sortie: pas de date annoncée

Durée: 1h35

Genre: Action/science-fiction

Speech: (allociné)

Dans une mégalopole, la police a le pouvoir de juger, d’emprisonner et d’exécuter tous les individus identifiés comme des possibles criminels.

Critique:

Présenté hier soir en avant-première à l’Etrange festival, Dredd est la 2ème adaptation ciné du comics crée en 1977.

Sans être un nanar, Dredd n’est est pas moins une deception. Pendant les 30 premières minutes, on peine à rentrer dans cette version où les longueurs narratives et les ralentis trop nombreux (notamment les scènes où les personnages sont sous drogues) plombent le film.

Dredd-Photo-Featuring-Karl-Urban-as-Judge-Dredd dans Vu au cinéma

Si le scénario aurait pu prendre malgré quelques déjà-vu (the Raid est passé par là entre temps), l’arrivée d’Olivia Thirlbly en télépathe achève la crédibilité de Dredd. Certes, ce don est expliqué comme une mutation, mais on aurait cependant préféré quelque chose de plus terre-à-terre.

Quant à Karl Urban, il fait son possible pour nous faire oublier Sly sous le casque du juge. Mais les mimiques forcées de l’acteur n’y parviennent pas et on preferera au final notre Stallone taciturne. Pas de grand jeu d’acteur pour Urban puisqu’au final, on ne verra jamais le visage du juge dans ce remake, lui enlevant ainsi son côté humain pour le transformer en machine de guerre.

dreddGas

Le seul rôle qui fonctionne plutôt bien est celui de Ma-Ma qui incarne une méchante défigurée crédible, animée par une vengeance des plus violentes.

Reste à Dredd son bon côté bourrin fidèle au comics. Misant sur l’action et le gore, le film reste au final une version divertissante à la bande son survoltée. Un petit côté old school qui sauve la mise et quelques touches d’humour sauve le film de la catastrophe.

A noter que Dredd n’a pas encore de date de sortie, cinéma ou dvd l’avenir nous le dira. En attendant, regardez à nouveau la version de 1995.

Et pas d’objection après tout ici…. « La loi c’est moi ! »

Votre dévoué Freddy

Note: 5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s