[LIVRE] L’Opossum rose

004199080.jpg

Ecrit par: Federico Axat

Nombres de pages: 424

Editions: Calmann-Levy

Date de parution: 12 Octobre 2016

Résumé

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque le destin s’en mêle et qu’un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Jusqu’à lui glisser un mot sur le palier.
Un mot écrit de la propre main de Ted, et on ne peut plus explicite : Ouvre la porte. C’est ta dernière chance.
Ted ne se souvient absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner un peu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre.

Critique

Introduisant son intrigue comme un bon vieux polar classique mais somme toute alléchant, Federico Axat laisse dériver sa plume manipulatrice en nous piégeant dans un labyrinthe tortueux qui ne tarde pas à prendre les allures d’un thriller psychologique d’une efficacité implacable.

Tout comme ce petit carnivore qu’est l’opossum, Axat dévore nos nuits paisibles jouant avec un puzzle qu’on aimerait reconstituer sans jamais y parvenir totalement.  Car lorsque les pièces semblent s’emboiter parfaitement, l’auteur trouve encore le moyen de balayer nos certitudes nous entrainant avec brio dans la folie hallucinogène de son protagoniste.

Un univers à la Shutter island qui est pourtant à mon grand étonnement bien au dessus de ce dernier. Les pages défilent, notre cœur s’affole et suit les battement effrénés de cette course aux révélations déstabilisantes et dont la toute dernière nous cloue sur place.

De tout les thrillers que j’ai pu lire je ne me serais jamais aussi bien fait berner et bon sang que ça fait du bien de se prendre une claque !

Un rythme vertigineux, épouvantable qui nous prend au piège dans sa tourmente complexe mais d’une intelligence savoureuse. Foncez le lire mais préparez-vous à ne plus dormir, la vérité est parfois bien frustrante à trouver…

Auteur à suivre de près, Federico Axat nous emmène dans une intrigue où les pages se dévorent à un rythme insoutenable. Une mise en abime écrite avec maestria et dont à peine refermée se profile l’envie d’y plonger à nouveau pour en revivre les moindres détails. Si le début peut paraitre saugrenu et désarmant, laissez vous bercer par ce jeu de pistes, mais restez tout de même sur vos gardes, l’addiction n’est jamais très loin !

Votre dévoué Freddy

Note:

note 5

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s